POMPÉI. Maison de Marcus Fabius Rufus.
Autres pièces

  

  


Le petit péristyle.


Le grand péristyle.

A partir du grand pésistyle, on accède à un cubiculum en passant par une porte surmontée
de ce portrait. Là encore, l’identification habituelle reconnaît Vénus. Mais il peut s’agir aussi
de l’allégorie d’une province orientale, comme le propose Adeline,
pour peu qu’on puisse reconnaître le style des bijoux.

Sur un mur en bon état, il y avait une peinture avec trois masques. Pour refaire l’autre mur
lors des restaurations entreprises par Marcus Fabius Rufus, on fit une copie
de ces masques sur l’autre mur, en y incluant des lieux communs dionysiaques à la mode,
comme l acorbeille (liknon) au phallus, un thyrse et un plateau d’argent.
Mais la copie est de moins bonne qualité que le modèle...

L’original...

... et la copie, plus fruste et grossière dans les détails...

 

Deux graffiti sur les murs :

Graffito en osque, non traduit, sans doute d’un esclave autochtone.

Présentation
Cubiculum IIe style
Œcus d’Apollon

Œcus d’Hercule
Suite décorations 1
Suite décorations 2
– Œcus de Narcisse,
 pinax des cubicula

– Plafond rouge, Amours divers
péristyles intérieurs, graffiti
Adeline fouille le jardin
de cette maison

 

 

Racine du site bacchos.org

Ecrire à Daimonax
(Supprimer le NO[@]SPAM dans l’adresse.)